Etude paysagère Phare de Cordouan dans le cadre de sa candidature à l'inscription au Patrimoine Mondial de l'Humanité

Equipe : Julien Laborde Paysagiste (mandataire), Sonia Fontaine Paysagiste et Guillaume Clément Architecte du patrimoine

 

SMIDDEST

2018

L’étude paysagère doit venir alimenter l’élaboration de la deuxième partie du dossier de candidature du phare à l’inscription sur la liste du Patrimoine Mondial, constituée par la proposition du périmètre du Bien et l’aire d’influence paysagère du phare de Cordouan qui permettra par la suite de définir la Zone Tampon.

La zone tampon du Bien se définit comme « l’Aire entourant le bien proposé pour l’inscription, dont l’usage et l’aménagement sont soumis à des restrictions juridiques et/ou coutumières, afin d’assurer un surcroît de protection à ce bien. Elle doit inclure l’environnement immédiat du bien, les perspectives visuelles majeures et d’autres espaces pouvant avoir un rôle fonctionnel.

L’aire d’influence paysagère du Bien en cours d’inscription découlera d’une compréhension fine et partagée avec les acteurs territoriaux locaux, du système paysager et territorial duquel participe le bien inscrit, ainsi que d’une analyse sensible des paysages.